Présentation

L’heure pâle

C’est l’hiver, il neige, la neige paralyse tout. Il n’y a plus d’électricité. Des quartiers entiers de Paris, de Stockholm, de Londres sont plongés quelques heures dans le noir.

L’action se concentre autour d’un choeur et de quatre personnages : Delphine, infirmière dans le service public, son mari Benoît, responsable logistique dans une entreprise de surgelés, Christopher, leur fils, qui veut créer sa propre chaîne Youtube et Lizaveta, la voisine du dessous, étudiante russe à Sciences Po.

L’heure pâle est un texte choral, entre le roman et le format série qui parle de cette heure entre deux, entre la fin d’un monde et le début d’un autre. Il interroge la schizophrénie de nos sociétés occidentales contemporaines. Il peut être vécu comme un rêve ou un cauchemar, tout dépend de l’axe du regard.

À l’heure de la révolution numérique, nous avions envie de questionner la liberté de l’homme face à la technique, en nous appuyant sur le concept du décalage prométhéen développé dans toute l’oeuvre de Gunther Anders et qui souligne le fait que l’homme est dépassé par les objets techniques (voir technologiques) qu’il a lui-même créés.


Informations

  • Origine : Villeneuve-sur-Lot

  • Liens →

  • Site internet
  • Facebook de la Cie
  • Autre lien

  • Présentation

    Koré

    La première garde alternée de l’humanité

    Koré est l’autre nom en Grec Ancien de Perséphone qui signifie la jeune fille.

    La petite Perséphone, figure de la mythologie grecque était l’enfant de Déméter, déesse de l’agriculture et la fille de Zeus le dieu suprême.
    Pendant quelques heures où Déméter sa mère s’absente pour s’occuper des moissons, Hadès le frère de Zeus en profite pour enlever l’enfant qui joue au milieu d’un champ de fleurs.

    Déméter en colère délaisse les champs et les cultures. Zeus s’inquiète pour les hommes, mais il est déjà trop tard : Hadès a épousé Perséphone en lui faisant manger six pépins d’une grenade, un fruit associé au mariage. Et une fois qu’on a croqué dans la nourriture des morts, on ne peut plus revenir sur terre.
    Zeus propose alors un marché qui met tout le monde d’accord : la jeune fille passera la moitié de l’année avec sa mère, sur terre durant la saison des cultures, et le reste de l’année l’hiver en compagnie d’Hadès, aux Enfers.
    Koré est une réécriture de ce célèbre mythe qui met en scène une mère distraite, un père absent trop occupé par son travail et un oncle dépressif. L’enfant de cette histoire doit réconcilier des adultes irresponsables pour qu’un équilibre écologique revienne sur Terre.

    S’agissant de sauver le grenier du monde ou de réconcilier des parents fâchés : peut-on confier cette tâche à des enfants ? N’ont-ils pas mieux à faire ?


    Informations

  • Origine : Villeneuve-sur-Lot (47)

  • Liens →

  • Site internet
  • Facebook de la Cie

  • Les spectacles de la compagnie

    Les prochaines dates

    Pas encore de dates à venir.

    Équipes et Cies